L'échange direct de la respiration des deux artistes renforce la signification de symbiose. Pendant combien de temps est-il possible de se renvoyer la respiration comme une balle?
Un gros plan permet de voir leurs lèvres comprimées l'une contre l'autre. A l'inspiration et à l'expiration, les narines sont bouchées par des filtres de cigarettes. Ulay commente en ces termes sa performance: "Je respire de l'oxygène et j'expire du dioxyde de carbone". Quant à Marina Abramovic : "Je respire et j'expire du dioxyde de carbone". Puis Ulay répète la phrase de Marina. Pendant la performance de 19 minutes, qui eut lieu au Studenski Kulturni Centar de Belgrade et qui constitue la première partie,  l'inspiration et l'expiration des artistes sont perceptibles. La deuxième partie eut lieu au mois de novembre au Stedelijk Museum d'Amsterdam. Cette fois-ci, la respiration comme dispensatrice de vie devient le symbole du maintien en vie mutuel, de la dépendance de l'un envers l'autre et de l'échange entre les principes masculin et féminin.


Lilian Haberer